À partir des années 1990, les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis ont entamé une politique active de collecte d’archives privées destinée à documenter l’histoire contemporaine du territoire départemental.

Au plan politique, cette histoire est marquée par le rôle et l’influence des organisations du mouvement ouvrier et des élus de gauche, essentiellement communistes et socialistes. L’état actuel des dépôts effectués par des élus de la Seine-Saint-Denis (cf. rubrique Personnalités) en témoigne d’ailleurs sans surprise.

Mais la poursuite d’une collecte systématique d’archives produites par des personnalités ou des organisations représentant l’ensemble des familles politiques actives dans le département est nécessaire. Elle permettra de rassembler les matériaux utiles à des recherches sur cette histoire particulière et ses évolutions.

Dans un tel contexte, le dépôt des archives du Parti communiste français (PCF), classées par l’État, a représenté un plus dans la constitution d’un centre de ressources faisant référence en matière d’histoire des organisations, de l’engagement et des pratiques militantes du mouvement ouvrier.

Plus récemment, le Mouvement jeunes communistes de France (MJCF) a également choisi de déposer ses archives aux Archives départementales.

Ainsi, avec les archives du journal l’Humanité (voir les rubriques Sociétés de presse et Documents figurés) et les fonds déposés par Ciné-Archives (voir les rubriques Sociétés de production audiovisuelle et Archives audiovisuelles), les Archives départementales mettent désormais à la disposition du public un ensemble archivistique de premier plan pour l’étude du communisme français.


Dans cette rubrique


- Le site des archives -

seine-saint-denis.fr