10 risques, 10 bonnes pratiques...

… lorsque vous consultez des archives.

Les archives sont des documents patrimoniaux fragiles. Lors de la consultation, ils encourent au moins

10 RISQUES

1. Ils peuvent se déchirer lors d’une manipulation peu précautionneuse.
2. Mal rangés, on ne peut plus les retrouver.
3. Un stylo qui fuit, une tache de café, et le dommage est irrémédiable.
4. Leur fragilité augmente aussi à la lumière.
5. Une consultation rapide conduit à froisser les documents.
6. Il ne faut jamais suivre un texte avec le doigt, l’encre bave et l’écriture finit par s’effacer.
7. Les reliures peuvent se briser lorsque l’on s’appuie dessus.
8. Sortir vigoureusement des documents de leur boîte ou les tasser pour les y replacer abîme considérablement.
9. Insectes et rongeurs adorent les miettes des gâteaux et sandwiches.
10. Certains documents réagissent facilement à la sueur des mains (et tous réagissent aux postillons des éternuements…)

Vous pouvez nous aider à préserver les documents en adoptant

10 BONNES PRATIQUES

1. Manipulez tous les documents avec précaution, y compris ceux qui vous paraissent peu intéressants
2. Consultez une boîte à la fois, une liasse à la fois.
3. Soyez attentif à ne pas écrire sur les documents, à ne pas les tacher, en évitant notamment les stylos à encre.
4. Certains documents ne sont pas photocopiables en raison de leur fragilité.
5. Ne vous appuyez pas sur les documents, les registres ou les papiers, ne cassez pas les reliures.
6. Les boîtes doivent être ouvertes et les documents pris et remis avec attention.
7. Mettez une feuille de papier pour vous aider à suivre la lecture des lignes, jamais les doigts !
8. Les boissons et aliments sont interdits en salle de lecture.
9. Le président de salle vous proposera des gants pour manipuler certains documents.
10. Adaptez la consultation au document, à plat ou sur un pupitre pour un registre.

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis vous remercient de contribuer à la sauvegarde du patrimoine archivistique.