Archives anciennes des seigneuries et familles de l’actuelle Seine-Saint-Denis

Lumière sur nos fonds anciens.

Seigneurie de Bagnolet, titre de propriété, 1720 (1J/88) {JPEG}Seigneurie de Bagnolet, titre de propriété, 1720 (1J/88)Les archives seigneuriales et familiales complètent les rares fonds publics antérieurs à la Révolution. À l’exception du fonds de Gourgue (4J), déposé par la ville d’Aulnay-sous-Bois en 1970, elles proviennent principalement de la dévolution au Département de la Seine-Saint-Denis par les Archives des Yvelines en 1997 (77J – Seigneurie de Montfermeil ; 78J – Seigneurie de Noisy-le-Grand ; 79J – Seigneurie de Vaujours ; 80J – Seigneurie de Gournay) ou de dons de pièces isolées effectués par les Archives du Val-de-Marne en 1983 (1J/88 – Seigneurie de Bagnolet) ou de Seine-et-Marne en 1989 (1J/248 – Seigneurie d’Aubervilliers).



Famille de Pomereu, atlas de la propriété, 1872 (1J/449) {JPEG}Famille de Pomereu, atlas de la propriété, 1872 (1J/449)Mais, chaque fois que l’opportunité s’en présente, les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis ont à cœur de collecter des archives complémentaires à ces fonds ou relevant de nouveaux fonds anciens. Malgré leur caractère lacunaire, ces archives seigneuriales et familiales constituent en effet une source intéressante pour l’histoire économique et sociale des campagnes de la frange orientale du territoire départemental sous l’Ancien Régime.



Pour en savoir plus :