Archives de la Cristallerie-Émaillerie du Bourget

Une nouvelle source sur l’histoire de l’industrialisation du territoire au XIXe siècle.

Carte postale représentant l’entrée de la cristallerie, s.d. (498J 23) {JPEG}Carte postale représentant l’entrée de la cristallerie, s.d. (498J 23)La Cristallerie-Émaillerie Saint-Joseph a été fondée au Bourget en 1867 par Charles-Émile Pâris, ingénieur des Arts et Manufactures, membre d’une famille industrielle renommée dès le début du XIXe siècle pour son dynamisme et ses innovations en matière de verrerie et d’émaillerie. La société prospère, comptant 170 ouvriers en 1867, 200 en 1878, et jusqu’à 350. Mais faute de modernisation, la société ferme en 1930 et est finalement liquidée en 1935.

Les archives de la Cristallerie ont été collectées progressivement et conservées par Monsieur Jean-Pierre de Régibus, président de la section Blanc Mesnil - Le Bourget de l’association Jeunesse Préhistorique et Géologique de France. Ses recherches historiques sur la Cristallerie ont donné lieu à une publication et à une exposition. Il a récemment donné ces fonds aux Archives départementales afin d’en favoriser la mise à disposition du public. Ils fournissent un aperçu diversifié du fonctionnement et de l’activité d’un établissement original de la première phase d’industrialisation du territoire de l’actuelle Seine-Saint-Denis.

Consulter l’instrument de recherche.