Autres organisations

Fédération internationale des syndicats d’enseignants (FISE), 1908-1993, 31 ml, 101 J (instrument de recherche disponible).
Créée en juillet 1946 à Paris, la FISE devient officiellement le département professionnel de l’enseignement de la Fédération syndicale mondiale (FSM) en 1949. Tributaire du contexte de guerre froide, elle siège à Paris de 1946 à 1952, puis à Vienne (Autriche) jusqu’en 1956, d’où elle est à chaque fois expulsée. Elle s’installe ensuite à Prague (Tchécoslovaquie) jusqu’en 1977, puis à Berlin Est (RDA) jusqu’en 1989. Son siège est alors transféré à Saint-Denis. Actuellement il se trouve à Hyderabad (Inde).
Ses archives, déposées par son secrétaire général, Gérard Montant en 1997, documentent ses réunions statutaires, l’organisation ou sa participation à des conférences et des campagnes internationales, ses relations avec des syndicats nationaux d’enseignants et des organisations non gouvernementales. Elles contiennent une collection de sa revue Enseignants du monde.
Voir aussi la rubrique Archives audiovisuelles.
N.B : Les Archives départementales conservent également les archives de la Fédération syndicale mondiale sous la cote 450 J.

Syndicat de la Magistrature (SM), 1918-1924, 1949-2004, 25 ml, 256 J (instrument de recherche disponible). Créé dans le contexte de l’immédiat après-Mai 1968, le SM favorise la forme syndicale et le militantisme et rompt ainsi avec les formes traditionnelles de groupements professionnels de magistrats préexistants. Il se fixe quatre objectifs. Une mission de contrôle qui consiste à veiller à l’exercice d’une autorité judiciaire indépendante. Une mission d’étude des questions liées à l’organisation judiciaire, au recrutement, à la formation et à la carrière des magistrats. Une mission de représentation des intérêts professionnels des membres du corps judiciaires. Enfin, une mission d’information pour ses membres, tant sur le plan professionnel que syndical.
Ses archives ont été déposées aux Archives départementales en décembre 2004. Elles documentent le fonctionnement des instances dirigeantes et la vie interne du syndicat, ses principales actions revendicatives, ses champs d’intervention, son expression publique et sa communication. Elles contiennent également des dossiers constitués par deux membres fondateurs : Bernard Jouve et Etienne Bloch, ainsi que de la documentation relative à la justice.

Union territoriale des retraités CFDT de la Seine-Saint-Denis (UTR CFDT 93), 1976-2000, 0,3 ml, 448 J (instrument de recherche disponible).
Cette structure syndicale est représentée en pratique par une forme associative de type « Loi 1901 » créée en 1976 : l’ « Association syndicale des préretraités, retraités et anciens travailleurs CFDT de Seine-Saint-Denis », adhérente aux unions régionale d’Île-de-France et confédérale des retraités CFDT, qui a pour objet « l’étude des problèmes concernant les préretraités, les retraités et les anciens travailleurs ainsi que leurs ayants-droit » et « la défense de leur intérêts et de leurs droits à tous les niveaux ». Elle a décidé en décembre 2012 de déposer ses archives couvrant la période 1976-2000 afin d’assurer leur bonne conservation et leur communication au public.

Union départementale de la Confédération française de l’encadrement, Confédération générale des cadres (CFE-CGC), 1975-1994, 0,2 ml, 64 J (instrument de recherche disponible).
Sa spécificité revendiquée de syndicat au service des techniciens, agents de maîtrise, forces de vente, cadres, ingénieurs, c’est-à-dire à des salariés du public comme du privé dont les fonctions comportent responsabilités, initiative et commandement confère à la CFE-CGC une identité originale dans le syndicalisme salarié.
L’Union départementale de la Seine-Saint-Denis, sise à la Bourse départementale du travail de Bobigny a déposé ses archives en 1997. Celles-ci contiennent des documents relatifs aux réunions statutaires et au fonctionnement de l’organisation, à son activité par branches ainsi que des publications imprimées.