« L’Union sans unité. Le programme commun de la gauche. 1963-1978 »

Publication des actes du colloque des 19 et 20 mai 2010, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, l’Office universitaire de recherches socialistes et la Fondation Gabriel-Péri.

L’union sans unité. Le programme commun de la gauche. 1963-1978. Presses universitaires, de Rennes, 2012 {JPEG}L’union sans unité. Le programme commun de la gauche. 1963-1978. Presses universitaires, de Rennes, 2012Ce livre restitue l’essentiel des travaux du colloque portant sur le thème : « Le Programme commun : l’union sans l’unité (1963-1978) » qui s’est tenu les 19 et 20 mai 2010, au Ciné 104 à Pantin, à l’initiative des Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, l’Office universitaire de recherches socialistes et la Fondation Gabriel-Péri.

Le choix du thème de ce colloque résultait d’un double constat. D’abord, le besoin d’un renouvellement des travaux scientifiques consacrés à l’union de la gauche et au programme commun – période marquante de l’histoire récente de la gauche et, plus largement, de la vie politique française. Ensuite, l’accessibilité grandissante des différentes sources archivistiques concernées, favorisant leur exploitation et leur croisement avec le témoignage des acteurs directs. En cela, la manifestation s’inscrivait pleinement dans l’action de valorisation scientifique des sources pour l’histoire contemporaine aux Archives départementales, en particulier le fonds du Parti communiste français et celui du journal l’Humanité.

Affiche éditée par le PCF, 1965 (89Fi 316 - Archives du PCF/AD93) {JPEG}Affiche éditée par le PCF, 1965 (89Fi 316 - Archives du PCF/AD93)La signature le 27 juin 1972 du Programme commun de gouvernement entre le Parti communiste et le Parti socialiste, bientôt rejoints par les Radicaux de gauche, est un événement majeur de l’histoire de la gauche. Aboutissement d’une démarche de rapprochement entamée au début des années 1960, ce programme commun est durant six ans à la fois la carte d’identité de la gauche, un engagement passé avec le peuple, un slogan et une promesse de changement démocratique. Il est aussi un objet de débats à gauche : certains socialistes le rejettent et quittent le PS, tandis que d’autres au PCF doutent que cette stratégie soit gagnante pour leur parti. Comme il alimente la polémique avec la droite qui en dénonce la logique collectiviste et rétrograde, il marque l’apogée du clivage droite-gauche. Au-delà des points de convergences idéologiques et des concessions entre les « deux frères ennemis » et de l’engagement de gouverner ensemble, le Programme commun de gouvernement est aussi un pari pour chacun des signataires, chacun comptant sur la dynamique créée pour se renforcer.

Courrier de Guy Mollet à Waldeck Rochet, 30/11/1967 (307J 66 - Archives du PCF/AD93) {JPEG}Courrier de Guy Mollet à Waldeck Rochet, 30/11/1967 (307J 66 - Archives du PCF/AD93)
Cet ouvrage propose, à travers les contributions de chercheurs et les témoignages d’acteurs politiques et syndicaux de ces événements, d’éclairer la genèse du programme commun, son contenu, son impact tant au plan national, voire international, que dans les dynamiques locales, jusqu’à la rupture de 1978. Il vise ainsi à offrir une nouvelle contribution à l’investigation de ce champ historiographique. Réalisé grâce à l’engagement de la Fondation Jean-Jaurès et de la Fondation Gabriel-Péri, il est édité sous la direction scientifique des historiens Danielle Tartakowsky et Alain Bergougnioux et avec le soutien des Presses universitaires de Rennes.



Pascal Carreau
Archives départementales



Pour en savoir plus
Consulter le sommaire de l’ouvrage