La plume au fusil. Du roman de guerre à l’œuvre pacifiste

Centenaire du Feu, journal d’une escouade d’Henri Barbusse (prix Goncourt 1916).
Exposition du 4 novembre 2016 au 3 mars 2017.

La plume au fusil. Du roman de guerre à l’œuvre pacifiste

Centenaire du Feu, journal d’une escouade d’Henri Barbusse (prix Goncourt 1916).
Exposition du 4 novembre 2016 au 3 mars 2017.

Le soldat Henri Barbusse dans une tranchée  [1915 ou 1916] © AD 93 {JPEG}Le soldat Henri Barbusse dans une tranchée [1915 ou 1916] © AD 93Henri Barbusse a 41 ans quand il s’engage en août 1914 au lendemain de la déclaration de guerre. Cet écrivain mondain se trouve brusquement plongé dans les horreurs de la Première Guerre mondiale. À partir de cette expérience, il écrit Le Feu, journal d’une escouade, roman qui connaît dès sa parution un immense succès et reçoit le prix Goncourt en 1916. Fondateur de l’Association républicaine des anciens combattants, Henri Barbusse n’aura de cesse jusqu’à sa mort en 1935 de combattre la guerre et la montée d’un nouveau danger, le fascisme.

Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, dépositaires du fonds Henri Barbusse, consacrent une exposition à cette grande figure politique et littéraire du 20e siècle. À travers des documents originaux, des publications, des illustrations du Feu, notamment les estampes de l’artiste Solange Guéry, vous découvrirez l’itinéraire de l’écrivain et sa postérité.

Télécharger l’invitation pour le vernissage.

Télécharger le programme de l’exposition.


EN IMAGES