La valorisation du fonds du PCF

Les Archives départementales prennent l’initiative de publications scientifiques sur ces archives classées « archives historiques » par l’État.

Les Archives départementales prennent l’initiative, à intervalle régulier, de manifestations et de publications de valorisation scientifique de ces archives classées « archives historiques » par l’État, en application de la convention de dépôt signée entre la direction du PCF et le Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Celle-ci, « au-delà de la sauvegarde, du classement et de la communication des fonds », fixe indissociablement « un objectif général de valorisation ».

Une étude de Roger Martelli « Prendre sa carte 1920-2009. Données nouvelles sur les effectifs du PCF. » JPEG
Cette étude inédite de l’historien Roger Martelli s’appuie en particulier sur les archives de la section d’organisation du PCF couvrant la période 1945-1998, récemment communicables aux Archives départementales, qui sont publiées en annexe.
Editée par la Fondation Gabriel Péri, elle a bénéficié de la coopération de l’Atelier Géomatique de la Direction de l’Aménagement et du Développement du département de la Seine-Saint-Denis, qui a eu un rôle de conseil et a réalisé les cartes et graphiques.
Version numérique accessible sur le site de la Fondation Gabriel Péri.
Une version imprimée est disponible auprès des Archives départementales.

Actes du colloque «  L’Union sans l’unité : le programme commun de la gauche (1963-1978).  »
Ce colloque historique, organisé à l’initiative des Archives départementales, de la Fondation Jean-Jaurès et de l’OURS, avec le soutien de la Fondation Gabriel Péri, s’est tenu au Ciné 104 à Pantin les 19 et 20 mai 2010. JPEG
Il proposait, dans une confrontation entre chercheurs et acteurs politiques et syndicaux de ces événements, d’éclairer la genèse du programme commun, son contenu, son impact tant au plan national, voire international, que dans les dynamiques locales, jusqu’à la rupture de 1978. Une telle initiative résultait d’un double constat. Celui du besoin de renouvellement des travaux scientifiques consacrés à l’union de la gauche et au programme commun. Celui également d’une accessibilité grandissante des différentes sources archivistiques concernées, notamment les archives du Parti communiste français, déposées et consultables aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, et celles du Parti socialiste SFIO et du Parti socialiste, déposées et consultables à la Fondation Jean-Jaurès et à l’OURS. Elle visait à offrir une première contribution à l’investigation de ce champ historiographique.
Les actes imprimés, édités en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Gabriel Péri, sont disponibles aux Presses universitaires de Rennes.

Actes des journées d’études « Le Parti communiste français et l’année 1956. »
Les Archives départementales ont saisi l’opportunité de l’inscription au programme 2006 des commémorations nationales du ministère de la Culture de la thématique : « 1956 : la crise du Parti communiste », pour organiser cette manifestation à la Bourse départementale du travail de Bobigny, les 29 et 30 novembre 2006.
Tenue sous l’égide de la Direction des Archives de France, en partenariat avec le PCF et la Fondation Gabriel Péri, l’initiative visait à informer le public universitaire de la diversité des archives et des supports disponibles aux Archives départementales depuis l’ouverture du fonds en juillet 2005. Elle a également permis de donner à voir les résultats de travaux scientifiques récents illustrant la vitalité des activités de recherche appuyées sur leur exploitation. JPEG
Deux tables rondes ont réuni d’une part, des spécialistes confirmés du communisme pour discuter l’intitulé officiel de la commémoration et en dégager les enjeux historiographiques ; d’autre part, des directeurs de recherche pour évaluer la pertinence à ériger l’année 1956 en borne historiographique pour la recherche sur le communisme. Des éclairages scientifiques ont été apportés par les communications de chercheurs, effectuant ou ayant publié récemment des travaux appuyés sur la consultation des fonds du PCF et de l’Humanité. Enfin, on a pu entendre le témoignage de militants communistes en activité durant l’année 1956. Les actes, rendant également compte de la discussion avec le public, ont été édités avec le soutien de la Fondation Gabriel Péri.
Version numérique accessible en ligne sur le site de la Fondation Gabriel Péri.
Une version imprimée est disponible auprès des Archives départementales.