Le fonds audiovisuel du service information-communication de la ville de Bondy (2AV et 3AV)

La ville de Bondy s’est approprié l’outil audiovisuel afin de promouvoir son action, notamment au travers d’actualités municipales.

 Présentation

Générique de début de magazine, magazine n° 46, 15 juillet 1988 (2AV/1900) {JPEG}Générique de début de magazine, magazine n° 46, 15 juillet 1988 (2AV/1900)En 1976, la municipalité de Bondy charge l’Association Bondy Culture (A.B.C.), puis à partir de 1981 l’Association Bondy Information (A.B.I.), de produire et diffuser un programme d’actualités bimensuel d’une durée de 5 à 10 minutes, tourné et monté au format cinéma 16 mm. Diffusé dans les salles municipales, le programme Bondy Actualité rend compte des principaux événements culturels, artistiques et sportifs organisés à Bondy, ainsi que l’activité des services de la commune. En juin 1983, un programme nommé Journal Vidéo de Bondy voit le jour. Censé compléter Bondy Actualité, il se substitue à celui-ci. Ce nouveau magazine est désormais tourné et monté au format vidéo Umatic Pal. De plus, dans sa présentation, il se rapproche de la forme des journaux d’informations diffusés à la télévision. De 1984 à 1988, 51 magazines vidéo mensuels sont produits.

En parallèle aux actualités municipales, l’Association Bondy Information réalise des productions vidéo ponctuelles afin, notamment, de présenter les services municipaux et de rendre compte des projets d’aménagement de la commune. L’association développe également des ateliers vidéo en partenariat avec les écoles et centres de loisirs bondynois. Ainsi, la production audiovisuelle de ces deux structures couvre une période allant de 1976 à 1989.

 Contenu et intérêt du fonds

Inauguration de la Bibliothèque Diderot par Claude Fuzier, en présence de François Mitterrand, magazine n° 37, 3 décembre 1987 (2AV/1891) {JPEG}Inauguration de la Bibliothèque Diderot par Claude Fuzier, en présence de François Mitterrand, magazine n° 37, 3 décembre 1987 (2AV/1891)Le fonds audiovisuel de la ville de Bondy forme un ensemble de 590 éléments, pour une durée totale d’environ 140 heures d’images. Il s’agit de 131 films au format 16 mm (montages et chutes de montage), de 457 cassettes vidéo Umatic (montages et rushes) et de deux cassettes vidéo VHS.

Ces documents constituent un témoignage de premier ordre sur l’évolution d’une ville de la proche banlieue parisienne marquée par la personnalité d’un homme, Claude Fuzier, maire socialiste de Bondy de 1977 à 1995. Derrière l’actualité événementielle (fêtes de la ville, commémorations, remises de médaille), les productions audiovisuelles rendent compte de l’évolution urbanistique à travers la réhabilitation des différents quartiers et la construction de nouveaux équipements. Elles soulignent également la vitalité de la vie associative à Bondy et l’engagement de la municipalité qui se manifeste notamment dans le soutien politique aux exilés chiliens. Ces documents témoignent du dynamisme de l’action culturelle de la municipalité, symbolisée par l’existence de nombreux espaces de promotion culturelle, l’organisation d’un festival du cinéma annuel et de nombreuses expositions. Enfin, ce fonds audiovisuel révèle qu’au tournant des années 1970-1980 la technologie vidéo a permis, de renouveler la communication institutionnelle et de toucher une large proportion de la population, grâce à l’apport de l’image.

 Le traitement archivistique d’un fonds audiovisuel

Photogramme du magazine n° 34, 3 juillet 1987 (2AV/1888) {JPEG}Photogramme du magazine n° 34, 3 juillet 1987 (2AV/1888)Déposé aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis en 1989, les supports originaux, films 16mm et cassettes Umatic étaient menacés d’obsolescence. Le fonds audiovisuel de la ville de Bondy a donc fait l’objet d’une campagne de numérisation et de description à partir de 2010. En outre, la majorité des supports ne portaient qu’une information extrêmement parcellaire sur leur contenu. Un répertoire méthodique décrivant précisément les documents a également été produit et l’ensemble des documents est désormais librement communicable et consultable sur DVD aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.



Consulter l’instrument de recherche

Aurélien Durr
Archives départementales
Juin 2013