Les archives de l’Union régionale CGT d’Île-de-France (URIF CGT)

Déposées aux Archives départementales, elles sont aujourd’hui intégralement classées.

Bulletin d’adhésion à la CGT, 1952 (493J 8) {JPEG}Bulletin d’adhésion à la CGT, 1952 (493J 8)Cet ensemble qui a fait l’objet de deux dépôts successifs en 1994 et en 2011, conservés respectivement sous les cotes 49J et 493J, représente un volume total de près de 90 mètres linéaires et couvre la période 1881-1999. Son classement a donné lieu à deux instruments de recherches complémentaires qui sont désormais à la disposition des chercheurs (le délai de communicabilité des documents est fixé à 30 ans).

Ces archives documentent l’histoire des différentes structures mises successivement en place par la CGT au niveau de la région parisienne. Depuis l’Union des syndicats ouvriers de la Région parisienne (USORP), issue de la fusion des unions syndicales de Seine et Seine-et-Oise en 1925 et active jusqu’en 1953, jusqu’à l’actuelle l’Union régionale CGT d’Île-de-France (URIF CGT), substituée à l’Union syndicale CGT de la Région parisienne (USRP) active de 1968 à 1978. Elles comportent également des documents produits par les anciennes unions départementales CGT de la Seine et de la Seine-et-Oise.

Une source utile pour l’histoire sociale de la région parisienne et de l’évolution des enjeux franciliens.


EN IMAGES