Les archives des manufactures des tabacs et allumettes (sous-série 1ETP)

Le territoire de la Seine-Saint-Denis a accueilli trois sites majeurs de la société d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes (SEITA), établissement public chargé de la gestion des monopoles d’État sur ces produits.

Active de 1874 à 1962, la manufacture d’allumettes regroupe deux anciennes fabriques de Pantin (route d’Aubervilliers, aujourd’hui avenue Edouard Vaillant) et d’Aubervilliers (rue du Vivier, actuelle rue Henri Barbusse). En 1880, un troisième site installé route de Flandre à Pantin (actuelle avenue Jean Jaurès) abrite les laboratoires et les bureaux de direction du « bloc » Pantin-Aubervilliers, alors le plus important des cinq centres de production d’allumettes du pays.

A Pantin, la manufacture des tabacs est créée en 1876, sur le terrain d’une ancienne tannerie, bordé par les rues Courtois et Jean Nicot. Fleuron de l’industrie française du tabac, elle ferme en 1982, au terme d’une longue mobilisation de ses employés.

Enfin, à Saint-Denis, un centre de distribution, le magasin général des tabacs de Paris (MGTP), diffuse ses produits dans toute la région parisienne, de 1963 à 2007.

1- Manufacture de tabacs et allumettes, Pantin, 1981.  Pierre Trovel-Mémoires d’Humanité / AD93 {JPEG}1- Manufacture de tabacs et allumettes, Pantin, 1981. Pierre Trovel-Mémoires d’Humanité / AD93

Les archives publiques de la SEITA, devenue Altadis en 1999, étaient conservées par son service patrimoine, supprimé suite au rachat d’Altadis par Imperial Tobacco en 2009. Les archives centrales ont alors été transférées au ministère de l’Economie et des Finances, et celles des manufactures aux services d’archives départementales concernés. C’est dans ce contexte que les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis ont reçu, en juin 2009, des archives administratives, des plans et des photographies des manufactures de Pantin, d’Aubervilliers et du MGTP.

2- Conflit social à la manufacture des tabacs et allumettes de Pantin, 1982. Jean Texier - Mémoires d’Humanité / AD93. {JPEG}2- Conflit social à la manufacture des tabacs et allumettes de Pantin, 1982. Jean Texier - Mémoires d’Humanité / AD93.

Dossiers individuels, registres matricules et bulletins de salaires (1850-1962) composent le fonds du service du personnel de la manufacture d’allumettes. Celui de la manufacture des tabacs (1877-1982) est moins important car la SEITA avait fait un premier dépôt aux Archives départementales des Hauts-de-Seine, en 1985. Il a néanmoins un contenu riche et documente notamment la fermeture de l’usine et la gestion du conflit par la Direction.

265 plans (1890-1979), la plupart aquarellés, permettent de suivre les constructions d’ateliers et leur aménagement intérieur. Des élévations de façades ou vues esthétiques de présentation en perspective présentent l’aspect des manufactures.

3- Manufacture des tabacs et allumettes de Pantin, s.d. Guy Cheveux - SEITA / AD93. {JPEG}3- Manufacture des tabacs et allumettes de Pantin, s.d. Guy Cheveux - SEITA / AD93.

Enfin, 135 photographies (1957-2007) témoignent de l’activité des ateliers du MGTP et de la chaîne de production de la manufacture des tabacs, spécialisée dans la fabrication des Gauloises.

L’inventaire de ce fonds, dont le contenu rencontre l’histoire industrielle, économique et sociale du département, mais aussi l’histoire individuelle des employés des manufactures, sera bientôt disponible.

Consulter le répertoire



Marie-Liesse Boquien
Archives départementales

EN IMAGES